• Review : Chevron 8.1 - Londres 4, 5 & 6 Avril 2014

    Compte rendu Chevron 8.1 du 4 au 6 avril 2014 à Londres

    Rappel des invités :

    Joe Flanigan, Rachel Lutrell, Simone Bailly, Sharon Taylor, Alex Zahara, Patrick Currie et Robert Duncan.

    Rappel :

    Les photos de la conventions sont sur le facebook de Scifi Events
    Pictures of the conventions are the Scifi Events' facebook page

    _______________________________________________________________

    Review : Chevron 8.1 - Londres 4, 5 & 6 Avril 2014

    Exceptionnellement, je vais faire ce compte rendu de manière chronologique. J’ai participé à la Chevron 8.1 en tant que visiteur, mais aussi en tant que membre des Enfants de Mac Gyver (vous savez cette association que je soutiens et qui a pour but de reconstruire une porte des étoiles).

     

    Vendredi

    Après un atterrissage à Londres à la mi-journée du Vendredi, nous avons pu profiter de notre hôtel (jacuzzi, piscine, sauna…). L’ouverture du bureau pour retirer les pass était à 14h00, mais nous avons décidé d’y aller pour 17h30 - 18h. Une fois les pass retirés, nous avons profité de la dealer’s room, et là premier problème à mon sens … seulement 3 exposants… donc un stand pour de produits à acheter pour soutenir le Sea Sheppherd. 2 stands de costumes/props viendront s’ajouter le lendemain, mais sinon rien de plus …

    En ouvrant le sac de goodies fournis avec le pass Silver, je découvre les photos support fournis pour les autographes. La qualité de certaines d’entre elles est tout à fait discutable. Imaginez, vous payez votre pass 145£ (175€) et vous vous retrouvez avec des photos totalement pixellisées, de mauvaise qualité, comme prises d’internet sans tenir compte de la résolution à l’impression, une catastrophe. On nous demande d’avoir à tout moment nos pass autour du cou, mais ils sont en rupture de cordons… apparemment un exposant en vendait, 7£ soit 8.50€ … on se fiche de qui là ! Finalement c’est plus tard dans la journée que l’on a pu avoir un simili cordon.

    La convention débute le vendredi à 19h30 avec une cérémonie d’ouverture… très très très basique … ! Un passage éclair des acteurs qui souhaitent à tous une bonne convention. Puis les pass Gold ont un apéritif privilégié avec les guests pendant une heure. Nous choisissons de diner dans l’hotel où se passe la convention, une petite brasserie au rez de chaussée.

    JE VOUS LA DECONSEILLE.

    Le BijouBar est son nom. Le personnel est à peine aimable, il a fallu aller les chercher pour qu’ils viennent enfin prendre notre commande. On nous annonce une attente de 20-25 minutes pour nos plats. Pas de problème pour nous. Finalement cela a pris plus de 40 minutes, sans qu’ils viennent nous en avertir ! Nous avons demandé deux bouteilles d’eau. En fin de compte, après 20 minutes d’attente ils ont amené une bouteille.

    Puis nous nous sommes rendu à la soirée « ambassadeur » prévue pour le vendredi soir. Un vrai fiasco. Très très peu de monde, pas d’animation, bref livrés à soi-même. Nous avons décidé de rentrer dans nos chambres d’hotel, déçus et blazés de la soirée.

    Le samedi a été plus concluant.

    Nous avons commencé par faire toutes nos photos avec les acteurs afin de pouvoir les faire signer dessus le dimanche matin. Ça nous a évité de les faire signer sur des supports de médiocre qualité. Un bon point, très bon point même pour la qualité des photos prises avec les acteurs et la rapidité pour les récupérer. L’après-midi nous nous sommes rendu sur les talks (petite conférence avec un ou deux acteurs à la fois). Il y avait en même temps les rencontres (guests encounters) avec les acteurs. Nous avons pu rencontrer Rachel Lutrell en comité restreint de 10 personnes, et ainsi lui soumettre notre projet SG1:1 (reconstruire une porte). Elle a vraiment eu l’air impressionnée par le projet, et a accepté de nous soutenir. Le manque de temps durant le weekend a fait qu’elle a pris notre carte de visite pour nous recontacter plus tard ; nous verrons bien. Nous avons croisé Alex Zahara dans les couloirs, l’opportunité pour nous de lui parler également du projet. Une petite mention spéciale à cette femme du staff qui nous a répondu «  ma montre est cassée » lorsque nous lui avons demandé s’il nous restait du temps pour expliquer le projet. Puis est venu le temps des enchères. Je me suis dépêchée de retrouver Alain et Claudie pour leur traduire au mieux les enchères. Finalement les bannières qui les intéressaient se sont vendues sans qu’elles soient présentées au public concrètement et distinctement. Elles ont été vendues à la va-vite pour une bouchée de pain. Rageant quoi !

    La soirée du samedi soir a été géniale. Du monde et de l’ambiance. Une petite visite des acteurs qui sont venus danser avec nous.

    Pour le dimanche, il a bien commencé avec les dédicaces sur nos photos. Beaucoup de queue, mais un esprit TRES convivial. Sur certains points, je trouve que le public français devrait prendre exemple sur le public anglais (respect, patience et convivialité)

    Anecdote :

    Une petite dame très souriante est spontanément venue nous parler. Très gentille ! En parlant avec elle je découvre que c’est sa première convention. Je lui demande si cela lui plaît, elle me répond que oui, et elle m’annonce qu’elle est en fait la femme de l’acteur Robert Duncan (Seth dans SG). Elle me demande mon adresse mail pour que nous restions en contact. Nous avons donc échangé nos contacts. Nous en avons profité pour soumettre le projet à Robert Duncan.

     

    Lors d’une rencontre avec Patrick Currie en comité restreint nous lui avons exposé le projet également. Mais le staff s’est montré très pressant, et nous nous sommes sentis censurés. Petite mention spéciale à Patrick Currie qui s’est montré très attentif à ce que nous, français, comprenions tout de la discussion durant la rencontre. Il a répété, reformulé et a parlé distinctement. Bref un vrai effort de sa part ! Un grand merci à lui donc pour cela.

    Puis est venu le talk final avec TOUS les acteurs. Un peu trop court à mon goût !! Une demi-heure en tout et pour tout. Puis une cérémonie de clôture bâclée, avec un appel aux dons pour que l’organisateur puisse partir faire une marche de charité en Chine …

     

    En conclusion :

    Des guests très avenants, qui se sont prêtés au jeu, ont été attentifs et compréhensifs. Un staff décevant, plein de pass droits non cachés. Quelques exceptions tout de même, mais cela restait rare. La soirée du vendredi était vraiment pourrie. Trop peu d’exposants durant la convention, alors que la salle, bien agencée, aurait pu en contenir 3 de plus. Oui c’est une convention et non un salon, donc forcément moins d’exposants, mais là c’était limite ridicule, autant ne pas en mettre. Mon impression du salon reste tout de même bien mitigée. Je ne suis pas sure du tout d’y retourner l’année prochaine. Heureusement que j'étais accompagnée. Si l'envie vous prend de faire la prochaine Chevron, n'y allez surtout pas seul, vous aller vous emmerder ...

     

    Remerciements :

    Un grand merci à Julien, Alain, Claudie, Sandrine (of course) et Francine, et à toutes ces personnes que j'y ai rencontré. C'était super !

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :